JUIN 2003 : vivre après la fausse couche

Publié le par pti-bout

J'ai du mal à m'en remettre. Physiquement, je suis encore en arrêt pour 2 semaines. Heureusement car je suis "vidée" ! Moralement c'est encore plus dur. Je ne supporte plus de voir toutes ces femmes avec leurs ventres ronds!!!! Le comble c'est que je connais une vingtaine de femmes enceintes ou qui viennent d'accoucher dans mon entourage. Ma mère me dit que je me fais des idées, que les femmes enceintes, il y en a aussi d'habitude. Mais non, je n'en n'ai jamais connu autant, c'est la réalité ! Une de mes meilleures amies ne donne plus de nouvelles, je ne sais pas pourquoi mais je suis sûre qu'elle est enceinte. Je me décide à l'appeler et elle n'a pas d'autre choix que de me confirmer qu'elle attend bel et bien son 2° enfant. Pour moi c'est le coup de grâce !!

De nouveau les mois se suivent et se ressemblent. Toujours pas de p'tibout dans le bidon. Je commence à désespérer.

Publié dans fausse-couche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Madame galinette 13/08/2010 10:34


c'est fou, a peine un article plus loin, je reposte : j'ai vécu la meme chose !!!
je ne l'ais pas comprise, j'en ai voulu a la terre entière aussi !!
aujourd'hui, elle a son bb et ne pense meme plus a tout ça...
on a vraiment l'impression de le ciel va nous tomber sur la tete...
dur moment a passer ça c sur !!!