DECEMBRE 2009, le 30 et nous dans tout ça ...

Publié le par pti-bout

... on plaint sans cesse les gens qui ont des enfants ou plutôt les gens qui ont des enfants se plaignent sans cesse ! Ils n'ont pas dormi parce que leur bébé ne fait pas ses nuits, et puis c'est fatiguant de faire des sorties parce que il faut tout trainer, les sacs, le lit parapluie, les jouets, les petits gâteaux ( parce que le bambin n'aime que ceux là ! ) la bouteille d'eau ( parce que le bambin ne boit pas d'eau du robinet et que évidemment les couples sans enfants n'en ont pas ! ), les petits suisses pour enfants ( que les autres n'ont pas ! ) ... etc ....... enfin bref, c'est fatiguant tout ça et puis quand le bambin est malade c'est la cerise sur le gâteau !!!! ......

jp2006 0003835

Et nous dans tout ça ..... et bien on n'a pas le droit de se plaindre ou plutôt on ne nous donne pas le droit de nous plaindre. Après tout, on peut se coucher à l'heure qu'on veut parce que le lendemain on peut se lever très tard si on en a envie, on peut dépenser comme on l'entend, on peut voyager ( y compris hors vacances scolaires ), on peut se la couler douce dans le canapé toute la journée si ça nous fait plaisir, ...... enfin bref la belle vie quoi !!!!!!!!!! Qui n'a jamais entendu dire qu'il fallait profiter tant qu'on n'a pas d'enfant parce que après hein, c'est fini tout ça !!!!

3b52e14b3a7b2bc4

Mais est ce que ces gens imaginent à quel point nous aussi nous pouvons être fatigués par notre vie qui parait pourtant tellement enviable ??? Ce désir d'enfant qui nous ronge depuis bientôt 8 longues années, le desespoir de se dire que peut être jamais notre rêve ne se réalisera, les 3 fausses couches qui m'ont détruite à chaque fois un peu plus, puis Théo notre bébé tellement désiré et attendu qui me manque toujours autant chaque jour qui passe.... puis la 4° fausse couche ..... et les fiv, les traitements, courrir de rdv en rdv, gygy puis pds puis gygy et encore pds, les douleurs, les nausées, la fatigue dont on met des mois à se remettre ..... d'ailleurs s'en remet-on vraiment ?? Nous aussi nous avons mal à la tête même si ce n'est pas à cause du bambin surexcité que nous n'avons pas. Nous vivons dans la quasi totale incompréhension des gens qui vivent autour de nous, ils sont dans leur monde, le monde des couples avec enfants et puis il y a ... nous ... les " handicapés de la procréation " ......un gouffre nous sépare ...... Et oui, nous aussi nous somme épuisés, mais nous préférerions mille fois mieux être à votre place, être épuisé mais avec un enfant à caliner. Nous voudrions bien juste un peu de reconnaissance !!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

rose 06/01/2010 19:45


Oui moi aussi ça me fout en boule les gens qui se plaigne de leur vie avec leurs enfants. Les hyperfertiles, celles qui se plaignent de leur grossesse à longueur de temps, celles qui sont tout le
temps fatigué à cause de leur gamin, et bien elles me fatiguent aussi ! (je sais c'est pas bien!!!)


Céline (de "Céline et Damien") 02/01/2010 22:14


Je suis entièrement d'accord avec toi. Pour l'instant mes amies n'ont que des enfants de moins d'un an mais j'entends déjà les "profitez bien car après...". Et pourtant la plupart connaisse notre
situation ! Y'en a même histoire de détendre l'atmosphère qui nous disent "Vous êtes vraiment surs d'en vouloir ?" "ben non tiens maintenant que tu le dis, je me demande pourquoi on se donne autant
de mal !!!"
M'enfin bon, plus tard, qd on aura enfin cet (ou ces !) enfant, on se plaindra sans doute aussi... Et j'espère bien qu'on nous répondra pas "on vous avait prévenu !!"


ingrid 01/01/2010 21:26


comme je vous comprends...
bizzz de courage à vous.


Eileen 01/01/2010 20:08


tout à fait d'accord avec toi, c'est tellement vrai ce décalage avec "eux".
je te souhaite pour 2010 que ton rêve le plus cher se réalise !!


waline 31/12/2009 11:17


comme je te comprends!
j'ai d'ailleurs écrit un article sur le "décallage" entre ceux qui ont des enfants et ceux qui n'en ont pas, il y a quelques semaines
que te dire à part de ne pas baisser les bras (plus facile à dire qu'à faire)
2010 sera à nous
biz